Le greenwashing, ou l’art du faux vert

par L'atelier candide juillet 28, 2018

Le greenwashing, ou l’art du faux vert

Si vous êtes à la recherche de produits écologiques qui ne contiennent aucun ingrédient nocif, vous vous êtes probablement déjà retrouvés dans une allée de magasin ou sur un site web à essayer de comparer les produits et à vous sentir complètement dépassés. Vous y voyez des tonnes d’affirmations concernant les ingrédients et les procédés de fabrication, ainsi que des logos en tout genre, bref, tout pour vous rendre perplexes. Comment s’y retrouver et choisir des produits qui correspondent à vos valeurs? Tout cela devient de plus en plus difficile à cause du greenwashing.

Qu’est-ce que le greenwashing?

Le greenwashing, aussi appelé écoblanchiment en français, est une pratique de marketing qui consiste à faire croire aux consommateurs qu’un produit est écologique, alors qu’en fait il ne l'est pas du tout. Le terme est tout d’abord apparu dans les années 1990 pour dénoncer les communications de certaines entreprises qui mettaient de l’avant leurs avancées en matière de développement durable, alors qu’en réalité, elles ne posaient pas de véritables actions écoresponsables. Le terme greenwashing provient du mot brainwashing, donc lavage de cerveau, qui a été adapté au monde de l’écologie et de l’environnement.

À l’aide de logos trompeurs, de phrases accrocheuses et de pratiques douteuses d’étiquetage, certaines compagnies cherchent à berner les consommateurs en leur faisant miroiter la promesse d’un produit écologique. Malheureusement, de plus en plus de gens tombent dans le panneau, n’étant pas assez informés sur le sujet. Leur cible de choix? Les personnes cherchant à faire des choix plus écologiques qui vont donc préférer ces produits à ceux plus « traditionnels ». Le problème est double : les consommateurs se font manipuler et les bénéfices environnementaux sont nuls.

Comment s’assurer de faire des choix écologiques?

Le mot d’ordre afin de s’assurer de faire les bons choix est sans aucun doute la recherche. Plus vous serez informés sur les différentes certifications, les ingrédients et les produits eux-mêmes, mieux vous pourrez démêler toutes ces informations afin de faire un choix plus éclairé.

Tenez-vous loin des produits qui font des promesses vagues comme « écoresponsables », « naturels » ou encore « vert », sans fournir de preuve de ce qu’ils avancent. Si le produit ne possède aucune certification ou encore si la liste des ingrédients vous parait suspecte, il y a probablement anguille sous roche. Parlant de certification, bien qu’il en existe quelques-unes dans le domaine des cosmétiques, certaines demandent des cotisations annuelles assez élevées que les plus petits producteurs ne sont pas toujours en mesure de se permettre. Une absence de certification ne veut donc pas toujours dire que c’est un mauvais choix. Encore une fois, votre meilleur allié reste la recherche.

En bref, quoi acheter?

En plus de la recherche, une stratégie qui s’avère gagnante est d’acheter des produits contenant de petites listes d’ingrédients qui ne sont pas composés de noms abracadabrants. Si possible, les ingrédients simples, locaux et biologiques sont à privilégier.

Dans le cas des petites compagnies, il est souvent très facile de les contacter pour en savoir plus sur leur procédé de fabrication ou sur la provenance des ingrédients. Ne vous gênez surtout pas pour poser des questions, c’est votre droit en tant que consommateur.

Plus il y aura de gens qui s’informeront auprès des compagnies, plus elles devront se conformer aux demandes des consommateurs et faire des choix en adéquation avec les valeurs d’aujourd’hui. C’est en posant des questions que nous pourrons faire changer les choses peu à peu.

En résumé

À moins d’être bien informés concernant les certifications et les étiquettes qui s’appliquent dans le domaine de la santé et des cosmétiques, gardez le tout le plus simple possible. Cherchez les listes simples et courtes qui sont composées d’ingrédients que vous connaissez. En cas de doute, faites vos recherches sur les compagnies, puis n'hésitez pas à les contacter directement. Les plus petites entreprises seront ravies de votre intérêt et vous répondront avec plaisir. Bon magasinage!



L'atelier candide
L'atelier candide

Auteur


Laisser un commentaire